Subscribe:

Ads 468x60px

jeudi 14 mars 2013

Génétique et types de plantes de Cannabis

Cannabis indica - cannabis sativa
Vous êtes-vous déjà demandé d’où viennent ces innombrables variétés de Cannabis? Comment un coffee shop d’Amsterdam peut offrir 40 types d’herbes différentes ?
Bien, commençons dans la nature… Le Cannabis à l’état naturel est divisé en trois espèces:

Le Cannabis Sativa

Un type de Cannabis caractérisé par de grandes plantes. Dans la nature on peut trouver des spécimens de plusieurs mètres. Avec une modification génétique, elles peuvent pousser jusqu’à 6 mètres!
Le Cannabis Sativa est aussi connu pour sa fibre végétale, utilisée pour fabriquer des vêtements et bien d’autres tissus. Il y a longtemps, c’était même un des concurrents directs du papier, car le Cannabis pousse plus vite qu’un arbre et les dégâts sur la nature sont proches de zéro. Cependant l’industrie du papier se recentra sur le papier fait d’arbres et les forêts continuent à être dévastées…

L’utilisation du Cannabis Sativa en tant que drogue ou médicament est plutôt limitée. En effet le Cannabis Sativa à l’état naturel contient un taux de T.H.C. assez faible. Ainsi une plante de Cannabis Sativa naturelle produira la plupart du temps entre 1 et 2% de T.H.C. même si, dans des conditions idéales elle peut atteindre 5%, on ne peut guère en tirer plus... Cependant, le rendement des plantes femelles est énorme ! Une seule plante de Cannabis Sativa peut donner 1.5 kg (d’herbe sèche), voire plus. Le Cannabis Sativa se trouve naturellement en Amérique du sud et en Amérique centrale.

Le Cannabis Indica

C’est l’espèce que tout fumeur recherché, comme son nom l’indique, cette plante est originaire d’Inde. Elle est cultivée dans de grands champs dans la nature. Cette plante est très intéressante car, dans son milieu naturel, la plante développe déjà 16% de T.H.C. dans une fleur sèche. Pour un œil Européen, les grandes colonies de Cannabis Indica ressemblent à une forêt de conifères. La plante femelle en particulier, ressemble beaucoup à un sapin pendant la période de floraison. Cette espèce est bien moins grande que les plantes Sativa, en générale elles mesurent environ 1.5 mètre. Cependant elles comportent d’énormes feuilles en abondance.

A l’opposé du Cannabis Sativa, le Cannabis Indica a des tiges plus raides et est par conséquent peu utilisé dans l’industrie textile.
Les gens n’ont de toute façon jamais tenté d’en faire des vêtements et l’ont beaucoup plus utilisé pour ses effets. Le Cannabis Indica a donc une très longue histoire dans sa consommation pour des rites religieux, comme aide à la méditation, à dormir ou simplement dans un but récréatif et médical. En Inde, le Cannabis Indica n’est pas seulement fumé, il existe plein d’autres recettes pour en faire de l’encens, de la nourriture et même de la pommade.
La plante à un taux de T.H.C. naturel tellement élevé que même la consommation des feuilles de plants femelles peuvent provoquer de forts effets psychoactifs.

Le Cannabis Ruderalis

Une plante très intéressante même si on ne la consomme pas directement.
Le Cannabis Ruderalis peut même pousser dans certaines régions de la Sibérie. C’est une petite plante, très vigoureuse, très raide et qui pousse lentement. A cause de sa croissance très lente, et de sa pauvre consistance en T.H.C., le Cannabis Ruderalis n’a jamais été très prisé des cultures. Il a quand même été utilisé comme médicament au même titre que le Cannabis Indica. Cette espèce qui avait perdu de sa superbe revient au goût du jour grâce à la génétique, qui peut la combiner avec les autres espèces.
 
Génétique et types de plantes de Cannabis
 Maintenant que les différentes variations naturelles du Cannabis sont clarifiées, venons-en à la génétique. Tout comme une personne de peau claire peut avoir un bébé avec une personne de peau foncée, et que le bébé ait une couleur entre les deux, toutes les espèces de Cannabis peuvent être croisées entre-elles. Un exemple facile : vous voulez une plante qui offre à la fois un gros rendement, tout en donnant un produit fort en T.H.C., vous allez alors croiser du Cannabis Sativa (gros rendement) avec du Cannabis Indica (fort en T.H.C.).

Mais cela est le plus facile et bas exemple, de nos jours il y a certaines variétés croisées il y a plusieurs décennies, puis recroisées si bien que personne ne sait plus d’où elles sont vraiment issues. Aussi le but de ces croisements peut varier de personnes en personnes. Ainsi, certains cultivateurs commerciaux auront tendance à ne croiser que des plantes à gros rendement, sans trop se préoccuper du goût ou des composants actifs. D’autres cultivateurs, par contre préféreront plus de matière psychoactive, de goût et d’odeur quitte à sacrifier du rendement.
   
graines de cannabis - espèces de CannabisMaintenant que nous savons quels types de Cannabis existent, nous allons nous pencher sur la plante elle-même.
Le Cannabis n’est pas une plante unique seulement parce qu’elle contient des composants actifs. Ces plantes utilisent différentes méthodes pour survivre et perpétuer l’espèce. Contrairement à la plupart des plantes, le Cannabis et divisé entre mâles et femelles. La femelle produit la fleur tant convoitée, qui elle-même produit de la résine. La résine contient la substance active (T.H.C., C.B.D…), et elle est développée à maturité afin d’attraper le pollen du mâle. Si la fleur femelle arrive à attraper le pollen du mâle, la croissance des fleurs est stoppée et la production de résine chute.
La plante femelle commence donc à produire des graines et perd alors beaucoup d’énergie, entre la production de résine et la production de graines de cannabis. Quand les graines sont prêtes à faire de nouvelles plantes, le cycle de vie de la plante femelle prend fin, son travail accompli. La plante meurt et toutes les graines sont répandues sur le sol. Après avoir atteint la terre, la pluie les arrose et le cycle de la vie recommence.

Maintenant, jetons un œil au fonctionnement de la plante de Cannabis mâle, car son cycle de vie est un peu différent. En effet, elle n’attend aucune pollinisation pour terminer son existence. La plante mâle grandit, et commence aussi une forme de floraison. Mais à la place de produire des fleurs avec de la résine, elle fabrique de petites capsules contenant le pollen. C’est aussi la raison pour laquelle les plantes de Cannabis mâles ne contiennent presque aucun composant actif; Ses fleurs ne contiennent pas de résine. Quand la plante atteint sa maturité, les petites capsules pleines de pollen s’ouvrent. A ce moment-là, on pourrait dire que la plante est parcourue d’une sorte de vibration. Ces vibrations combinées avec le vent, transportent le pollen dans les air, espérant trouver un membre femelle mature. Une pollinisation prématurée d’une plante femelle peut engendrer une chute massive du taux de T.H.C. contenu dans la fleur de Cannabis, et réduire fortement le rendement. Après avoir lâché son pollen, la plante mâle meurt, et une fois de plus le cycle de la vie recommence.

A travers ce mécanisme, la plante de Cannabis n’est pas dépendante des abeilles ou d’autres animaux pour survivre dans son habitat naturel.
Maintenant vous savez pourquoi la plante de Cannabis est si spéciale et pourquoi vous pouvez acheter plus de 40 sortes d’herbes dans les coffeeshops néerlandais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire